Orgues de barbarie

Orgues de barbarie
Le forum de l'orgue de barbarie et de la musique mécanique.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bien le bonjour de Nice...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Orgues de barbarie Index du Forum -> Orgues de barbarie -> C'est ici que l'on se présente (Obligatoire !)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Olivier_06


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 33
Localisation: Nice (06)
Masculin

MessagePosté le: Lun 1 Aoû 2016, 23:30    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bonjour à tous et à toutes,

Je sévis dans les collines niçoises, professeur désagrégé d’électronique, et actuellement heureux esclave de laboratoire, proche retraite.

Cela fait quelques années que je pense me lancer dans la musique mécanique. J’espère que mon mi-temps me permettra d'avancer un peu, et c'est pourquoi je vous rejoins.

Je suis pas mal bricoleur (je fais électricité, la plomberie, la ferronnerie, la menuiserie, un peu de maçonnerie aussi dans ma maison) et le travail du bois pour faire autre chose que des placards m'intéresse. J'ai bricolé un mélodéon (accordéon cajun), mais je joue sur un accordéon diatonique qui correspond plus à mes besoins.

Mon activité préféré est la danse traditionnelle, et c'est pour cela que le diato et l'orgue de barbarie m'intéresse. Avec le temps, je me dis que c'est plus facile de construire un orgue que d'apprendre l'accordéon ou le violon. Pour l'instant je n'ai qu'une boite à musique 20 touches, mais pour danser dessus il faut retenir sa respiration pour avoir l'espoir d'entendre quelque chose. Et un micro noie la musique dans le cliquetis de la mécanique. Voici la partition pour en jouer (ça marche aussi pour l'orgue de barbarie):


Il y a un an j'ai fait (pour essayer) une flûte, mais je ne l'ai pas gardée! Je pense maintenant me lancer d'abord dans une perforatrice, puis dans un orgue (si j'ai pas de perfo, l'orgue ne me servira à rien).
Je projette ensuite de faire un premier orgue, à bourdons ou à flûte, lecture pneumatique, bandes de papier avec défilement vers la droite pour pouvoir lire les paroles, pas trop gros.
Comme je joue du diatonique et que nos musiques sont principalement en sol sur 9 notes plus 7 basses et 7 accords, je réfléchis à la possibilité d'un orgue 23 touches, voir même 17 touches qui me permettrait de jouer 90% de mon répertoire. Il faudra de toutes façon que je me fasse mes propres musiques, et je n'ai pas nécessairement besoin d'être compatible. Et 17 c'est plus léger que 29!

Actuellement j'ai un orgue midi avec des flûtes qui sont remplacées par un haut parleur; vous avez reconnu? C'est mon ordi.

Amicalement
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 1 Aoû 2016, 23:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
philippe cichon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016, 06:43    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

salut Olivier

Bienvenue!
Grand projet déjà bien défini! La compétence la plus utile sera la plomberie! Comme je le dis souvent, on pense faire de la lutherie et finalement on fait de la plomberie avec du bois.
Le temps est la ressource qui me manque le plus, surtout depuis la retraite! Alors commences le plus vite possible.
Yapuka...
Revenir en haut
Pierre


Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 391
Localisation: Rennes
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016, 08:42    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bienvenue Olivier !

Avec un tel "CV", nul doute que tu possèdes les compétences nécessaires pour mener à bien un tel projet.

En revanche... je ne suis pas certain que ce soit judicieux de commencer par la perforatrice. Le cœur du sujet c'est l'instrument et ses qualités musicales. Et c'est lui qui te donnera envie ou non de lui faire de la musique. Mais ce n'est que mon avis Smile

En tous cas il y a de quoi s'occuper !

PP
Revenir en haut
Bechir


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2012
Messages: 40
Localisation: Annecy
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016, 09:41    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bienvenue Olivier,


############################
Vivre comme en exil, vivre sans voir personne
Dans l'immense abondon d'une ville qui meurt,
Où jamais on n'entend que la vague rumeur
D'un orgue qui sanglote ou du Beffroi qui sonne.

Georges Rodenbach
Revenir en haut
Yahoo Messenger
François


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2009
Messages: 51
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016, 10:02    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bonjour Olivier et Bienvenue
Effectivement, pourquoi pas ne pas essayer d'autres gammes si on ne cherche pas la compatibilité.
23 touches ? 17 touches ?  : quelles notes as tu retenues ?
Une remarque : Dans le 27 touches, Erman n'a retenu que 4 basses car les basses sont les plus lourdes et encombrantes. Tu n'es pas obligé de retenir la même configuration que l’accordéon.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
dom de mons


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 60
Localisation: Mons Belgique
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2016, 10:38    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bonjour et bienvenue Olivier

Il y'a un an j'ai fait comme toi, une flûte qui miraculeusement chantait Very Happy Elle se trouve maintenant parmi les bourdons de mon 29 pneumatique.
Fabriquer son orgue n'est pas compliqué mais il faut s'attendre à devoir recommencer certaines pièces, j'ai refait deux fois la flûte de pan par exemple.
Il faut savoir aussi trouver des astuces, en Belgique les matériaux ne courent pas les rues donc j'ai utilisé pour les rouleaux et la flûte de pan
du rilsan venant d'un fournisseur de matos de cuisine Very Happy (rouleau à tarte diamètre 50 et planche à découper ép; 50.
Je suis parti sur la base des plans Quimpérois mais j'ai tout modifié et simplifié.
Hier j'ai reçu mes cartons et évidement ça l'a pas fait beaucoup le carton avance bien mais la musique, de la bouillie.
Il faut dire que aucun tuyau n'est accordé (fait depuis) mais la flûte de pan n'est pas alignée (à faire aujourd'hui) d'où la bouillie Very Happy
Etant nul en électronique je n'envisage même pas la perfo, petit à petit j achète les cartons, il faut bien laisser quelque chose aux facteurs pros Very Happy
Bonne journée.
Revenir en haut
Olivier_06


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 33
Localisation: Nice (06)
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2016, 09:48    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Merci à ces bienvenus,


Si je suivais le chemin de Mr tout le monde, je commencerais certainement par les flûte, la soufflerie puis la perforatrice. Mais pour l'instant, je suis à peu près décidé quand aux choix pour la perforatrice, mais j'ai encore trop de chois à faire pour l'orgue. En fait je pense que je peux arriver à faire l'orgue, mais j'ai des appréhensions quand à la poinçonneuse. Si ça marche, alors je peux faire l'orgue avec mes choix, sinon, il faudra que je me rabatte sur un système compatible. Et donc si je fais la poinçonneuse d'abord je suis plus libre ensuite.
Il est vrai que faire les flûtes d'abord donne envie de continuer, mais j'ai déjà attrapé le virus danse+musique+bricolage. C'est foutu!


Si ce qui est dit est vrai, ce que je crois par ailleurs, une fois qu'on a fabriqué "orgue n°1", on se lance dans "orgue n°2" puis dans "orgue n°3"... Si j'étais sûr de n'en fabriquer qu'un, je ferais certainement un modèle plus important, mais je risque (rechute virale probable) d'en faire plusieurs. Auquel cas commencer par un 9 notes dans le genre pédagogique-Pierre-Pénard, puis dans un "normal" me parait une possibilité intéressante, j'aurais quelque chose à me mettre sous la dent. Mais pour faire un 9 touches, il faut la poinçonneuse. Je ne vais quand même pas faire une flûte de pan de 27 trous pour n'en utiliser que 9!


Si j'avais fais une première flûte, ce n'était pas du tout dans le but de commencer un orgue, je n'en avais pas le temps à l'époque. C'était simplement que si j'avais la longueur d'une flûte droite par la physique, je me posais la question "où mesurer?" quand les flûtes sons coudées. J'ai donc fais une flûte, je l'ai coudé deux fois par curiosité scientifique. Pour voir que si elle est droite ou coudée, c'est à peu près pareil. Et puis ça m'a fait comprendre un truc que j'avais trouvé bien mystérieux:"J'accorde en gros mes flûtes avant de les plier". Parce que pour plier 4 planches collées ensemble sans faire de dégâts, au début, je n'avais pas compris!


Pour les notes, et pour pouvoir jouer avec les copains qui ont des accordéons en Sol, j'ai regardé les notes des partitions que je pratique. Il apparait que 90% de mes musiques en Sol utilisent:
Ré6, Mi6, Fa#6, Sol6, La6, Si6, Do7, Ré7 et Mi7.
Si il faut rajouter une note, c'est le Sol7, et pour un Fa#7 en plus je peux tout jouer. Avec 5 notes seulement je ne peux quasiment rien jouer.
Si je veux mettre des basses, c'est Sol, Ré (suffit dans 60% des cas), Mim et Lam pour avoir un peu plus de variations et pour jouer les musiques en mineur., soit 4 basses et 4 accords. Pour les accords c'est encore à vérifier, notamment il se peut que j'ai en plus besoin d'un Fa naturel (registre sur le Fa/Fa#?).
Il y a pour les basses un problème de taille et de poids, mais je suppose qu'il fait les faire de diamètre inférieur pour qu'elles sonnent moins fort.


A+
Olivier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Freddy
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 1 252
Localisation: WITTISHEIM (67)
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2016, 10:06    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Salut Olivier

Ce sera ton orgue, donc tu fais comme tu l'entends et dans l'ordre qui te convient. Je veux juste préciser que ce n'est pas la taille d'une flûte qui fait qu'elle sonne plus ou moins fort. On peut avoir des aiguës largement plus criardes que les basses. Si c'est pour une question d'encombrement, mets ta mélodie en octave 4 et les basses en 3. Plus tu descends en octaves, plus grosses seront les flûtes, logique !
############################
Si tu ne sais pas, demande et si tu sais, fais en profiter les autres !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
François


Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2009
Messages: 51
Localisation: Toulouse
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2016, 11:24    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bonjour Olivier
Je récapitule
Tu prévois
Pour la mélodie ; Octave 6 Ré Mi Fa Fa# Sol La Si
                        Octave 7 Do Ré mi fa fa# Sol
Pour Les Basses Octave 4  : Ré Mi Sol La
Soit 17 touches

On pourrait prévoir une octave pour l'accompagnement (Octave 5 : ré mi fa fa# sol la si + Octave 6 Do) et on n'est plus loin du 27 touches
Tu peux aussi spécialiser l'orgue sur la mélodie en laissant à l'accordéon l'accompagnement (avec les basses communes pour se synchroniser)
Autre possibilité : Mettre une partie des accords d'accompagnement dans les octaves de la mélodie, mais tu risques  de brouiller la mélodie.
Bon, comme dit Philippe, il faut tester sur quelques fichiers midi voir ce que cela donne, faire une simulation sur l'orgue de barbarie (tu peux utiliser Aprint), et tester sur un 42 touches
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier_06


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 33
Localisation: Nice (06)
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Aoû 2016, 13:30    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Rebonjour à tous,

Pour répondre à François, je compte en fait les 9 notes de base (sans les fa naturels, je pense que je n'en ai pas besoin, mais il faudra bien vérifier), qui servent à la mélodie. Les 8 autres touches servent à faire les accord, c'est l'accompagnement. Sans accords du tout je suis à 9 touches avec les accords (basses), je passe à 17, je suis loin du 27!

Pour avoir fait des midi pour accordéon, je me suis rendu compte que mon logiciel donnait la même puissance dans les basses (accompagnement) que dans la mélodie, et ceci ne va pas. Avec le logiciel, je suis obligé de prendre 2 instrument en disant que le second jour plus doucement.  C'est pour cela que ce qui semble m'intéresser est 9 notes puissantes et un accompagnement  plus léger.
Mélanger les basses et la mélodie n'arrange rien, j'ai eu ce problème avec une boîte à musique 16 notes, c'est terrible que l'accord passe presque au dessus de la mélodie.

Pour les accords, je pensais faire comme sur un diato, à savoir 4 fondamentales et 4 accords, mais je crois que tu as raison (François) il vaut mieux les 8 notes avec un choix après. Cela fait autant de touches, mais est mécaniquement plus simple. Je serais alors à 9 pour la mélodie et 7 pour l'accompagnement; soir 16 au total. Et si je veux un fa naturel, autant le mettre sur un registre avec chois fa OU fa#.

Pour la puissance sonore, je vais chercher.  Mon problème est que j'ai plutôt une voix basse et que si je descend tout d'un octave, ce serait mieux. Pis si je pense que les flûtes ont plus d'harmoniques que les bourdons, et que 2 bourdons légèrement désaccordés permettent un petit swing, j'arrive même pour 9 touches à un instrument volumineux.

Ma solution c'est peut être un n°1 avec 9 touches et un n°2 avec 29....

Je crois en plus que j'ai le temps, si je commence par la perforatrice.

Amicalement.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier_06


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 33
Localisation: Nice (06)
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Sep 2016, 21:27    Sujet du message: Choix du papier Répondre en citant

Bonjour,

Je suis en train de regarder le papier pour faire des rouleaux. Je m'oriente vers un 9 ou 11 touches seulement, et donc je cherche des bandes de papier de 5 à 8cm. J'ai pas mal cherché, on trouve (facilement) des cartons pliés, des rouleaux aux dimensions des orgues... Mai pour le papier, je n'ai trouvé que deux solutions:
- le papier 80g voir plus en rouleau de 297mm minimum. Le problème est de couper une bande plus fine sur toute la longueur. il faut faire avant de faire la perforeuse une machine à couper les bandes. j'ai pas encore essayer de voir si on peut couper droit. Je pense que c'est faisable, mon père coupait les bandes magnétiques d'ordinateur pour en faire des bandes hifi.
- le papier de tickets de caisse. C'est un papier 60g/m2 en 7 cm de large et les rouleaux font environ 45m. Ce serait parfait si le grammage était un peu plus important.

Quelqu'un a dit que plus le papier est fin plus cela pose de problèmes. C'est vérifié. Avec un poinçon vite fait (forêt et trou fait avec une visseuse), le papier ticket de caisse se coupe très mal, le 80g passe bien, le carton corn-flakes reste bien net. C'est peut être simplement un jeu trop important. Je réessaierais avec un forêt neuf (plus droit) et une perceuse à colonne.

N'empêche que je pense que le 90g devrait être intéressant, je ne suis pas sûr que le ticket de caisse tienne longtemps.

Quelqu'un a-t-il une adresse pour avoir du papier en bande fine (5 à 8 cm)?

Note: il existe aussi du kraft en rouleau de 4 cm de large. Ce serait pas mal si il n'était pas plein de colle!

Olivier_06
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Olivier_06


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 33
Localisation: Nice (06)
Masculin

MessagePosté le: Sam 25 Mar 2017, 15:51    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice... Répondre en citant

Bonjour,


Je viens d'avoir quelque temps de libre pour faire des essais. Voici une présentation rapide des principaux résultats:


J'ai envie de faire une graveuse avec un laser (on dit idée lumineuse). Après investigations, j'ai laissé tomber le laser CO2 (c'est une usine à gaz … carbonique) pour son prix, sa dangerosité (faisceau sortant parallèle), sa faible durée de vie (bien que vu tout ce que je graverais devait pouvoir se faire), l’encombrement...


Une diode laser vaut nettement moins cher, mais revers de la médaille, est peu puissante. Par conte le faisceau est divergent (moins dangereux), mais nécessite d'embarquer la diode dans la tête d'impression, alors que dans le cas des lasers CO2, on n'embarque que des miroirs et la lentille finale.


J'ai acheté pour faire des essais une graveuse toute faite:


Il y avait juste deux minuscules problèmes:
  • ils disent que l'on peut graver 200x170mm, moi je trouve 185x145mm, mais je m'en fiche car si je me sers de la mécanique pour ma graveuse, je pourrais passer à 25cm de large
  • le CD qui donne le programme était cassé, mais en fait leur logiciel ne peut pas accepter un papier midi de 15m



Pour l'instant j'ai reprogrammé carte arduino nano qui accepte du Ocode (Olivier's COntrole de Déplacement et d'Eclairement) et je balance les ordres via la console, en attendant que j'écrive le programme principal.


Enfin, voici les principaux résultats avec une diode laser de 0,5W: on ne peut couper que du papier à une vitesse de 20 cm/mn


Avec une diode laser de 2,5W on peut couper du papier à 130 cm/mn et du carton (pour du carton de 1,2mm soit 460g/m2, je coupe à 6 cm/mn) . Notons que pour le carton, il vaut mieux 10 passes avec une vitesse 10 fois plus vite, cela donne un trait de scie plus fin.





Si je coupe du papier avec une partition n'ayant qu'une seule note, il faut passer environ 3 fois : une pour le côté gauche du trou, une pour son côté droit, une pour se positionner sur le trous suivant. Pour une bande de 15 m, il faut couper 45 m et il faut donc environ 25 mn. Si on a des accords, on passera au moins 5 fois plus, et il faut compter 2 à 3 heures. En coupant mon carton épais (c'est celui que l'on a dans les supermarchés comme séparateur entre les bouteilles (ça évite de faire manger à toute la famille des céréales pour récupérer l'emballage), il faut alors 10 à 15 heures. C'est pas terrible comme vitesse de coupe, mais le temps perdu à couper est gagné en réalisation (pas de poinçon à faire, pas de structure indéformable...


J'espère que vous avez compris que si j'utilise cette technologie, c'est pas pour faire des trous ronds!


Quelques pistes qui sont encore dans ma tête:
  • si je mets un deuxième laser je coupe les deux côtés du trou en une seule fois
  • si j'en mets un troisième fixe mais réglable, je passe du papier en 29,7 cm de large, et je récupère la largeur souhaitée



Pour l'instant je pense m'orienter avec du papier de caisse enregistreuse (7cm) pour un orgue sans demis-tons, sans basses (orgue de démo). Dans ce cas les tierces seront nombreuses et 4 lasers travaillant de concert permettrait de graver en une passe sans reculer.


Si quelqu'un est intéressé par ce type de projet, on peut travailler ensemble.


Amicalement


Olivier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:09    Sujet du message: Bien le bonjour de Nice...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Orgues de barbarie Index du Forum -> Orgues de barbarie -> C'est ici que l'on se présente (Obligatoire !) Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com